Épargne salariale : et si on en profitait pour faire le point ?

Vous n’avez pas encore perçu votre intéressement / participation de 2019 ?

En temps normal, l’intéressement et la participation doivent être versés avant la fin du mois de mai dans la majorité des cas. A défaut, l'entreprise est redevable d'intérêts de retard. Cependant, à titre exceptionnel et compte-tenu de la période délicate que nous traversons, la date limite du versement de ces sommes a été reportée au 31 décembre 2020.

 

Que faire de ces sommes ?

Vous avez le choix :

  • Soit vous pouvez les percevoir directement sur votre compte bancaire lors du versement. Dans ce cas, il n’y a aucun avantage fiscal : ces sommes sont imposables ;
  • Soit vous pouvez choisir le « blocage » de ces sommes sur votre PEE (plan d’épargne entreprise) : leur versement échappe ainsi à l’impôt sur le revenu, en contrepartie de l’indisponibilité des fonds pendant cinq ans (sauf cas de force majeure).

Ainsi, si vous avez l’habitude de « confiner » cet argent sur votre PEE, cela n’entraîne pas de conséquence pour vous. Mais peut-être est-ce l’occasion de vous poser les bonnes questions. Quels sont vos objectifs, vos projets pour votre épargne ? Sur quel type de support investissiez-vous au sein de votre PEE ? Bloquer votre argent pendant cinq ans en contrepartie de l’avantage fiscal : le jeu en vaut-il la chandelle ?

Le hic, c’est que si vous comptiez percevoir directement ces sommes, vous devrez peut-être patienter un peu...Néanmoins, profitez-en pour analyser votre PEE : peut-être des sommes y sont investies depuis plus de cinq ans ? Vous pourriez alors les retirer pour les réinvestir dans un nouveau cadre d’investissement plus adapté à vos objectifs et votre situation. Vous pouvez aussi réaliser des arbitrages au sein de votre PEE pour que son allocation corresponde davantage à votre horizon de placement et à la situation économique actuelle.