Rénovation et travaux fonciers : que pouvez-vous déduire ?

Si vous réalisez des travaux au sein de logements (loués « nus »), vous pouvez déduire certaines de ces dépenses de vos revenus fonciers.

 

• Les dépenses de réparation, d’entretien et d’amélioration sont déductibles, sauf les réparations locatives qui sont normalement à la charge du locataire.
• Les dépenses d’amélioration (réalisation de travaux dans le but d’apporter un élément de confort nouveau au logement ou mieux adapté aux conditions modernes de vie) sont également déductibles. Cela peut par exemple être le cas de la pose d’une cuisine équipée, ou le remplacement de radiateurs.

• En revanche, les dépenses de construction, reconstruction et agrandissement ne sont pas déductibles, car elles augmentent la valeur du bien immobilier.

Si vous réalisez simultanément différents types de travaux, la déductibilité de ces dépenses dépend du résultat final de la rénovation. Ces dépenses sont-elles dissociables ou non ? Si globalement elles concourent à remettre à neuf le logement, elles ne seront pas déductibles…

Il convient d’apprécier chaque situation au cas par cas, aussi, voici quelques exemples de jugements récents :
• Des travaux d’amélioration réalisés concomitamment à des travaux de reconstruction et d’agrandissement ne peuvent pas être déductibles de vos revenus fonciers si la surface du logement augmente après la réalisation des travaux ;
• Des travaux d’amélioration ou de réparation sont indissociables des dépenses de reconstructions lorsqu’ils sont réalisés ensemble.
N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner.