Défiscalisation : Pourquoi pas les SCPI fiscales ?

L’immobilier défiscalisant…
Réaliser un « investissement défiscalisant » de type Pinel ou Malraux vous permet à la fois de réduire votre impôt sur le revenu, de développer votre patrimoine immobilier et de percevoir des revenus complémentaires. Avec le dispositif Pinel, vous pouvez obtenir une réduction d’impôt jusqu’à 21 % du montant investi (retenu dans une limite maximum de 300 000 €). En contrepartie, vous devez louer le logement pendant 6, 9 ou 12 ans selon la durée de votre engagement.
Avec le dispositif Malraux, la réduction d’impôt est égale à 22 % ou 30 % (en fonction de la zone géographique du bien) des dépenses et travaux effectués en vue de restaurer certains immeubles situés dans des zones géographiques protégées (centre-ville historique, quartier ancien dégradé, etc.).
Cependant, compte tenu des délais incompressibles pour réaliser de tels investissements en direct, il est trop tard pour bénéficier d’une réduction dès cette fin d’année… Ce sera peut-être pour l’année prochaine !

… dans un cadre souple et accessible : les SCPI
Cela reste possible avec des SCPI. En effet, vous pouvez souscrire des « SCPI fiscales », souples et accessibles, avant la fin de cette année.
SCPI signifie Société Civile de Placement Immobilier. Vous achetez de l’immobilier d’habitation en commun avec les autres associés de la société. Les SCPI fiscales ont pour particularité d’octroyer un avantage fiscal au souscripteur, en fonction du dispositif fiscal choisi. Un large choix de dispositifs est disponible : Pinel, Malraux, Monuments historiques, déficit foncier.
Acquérir des parts de SCPI fiscales vous permet, même avec des sommes modestes, de bénéficier d'une réduction d'impôt, sans souci de gestion. En contrepartie, vous devez vous engager à conserver la totalité de vos parts pendant une durée minimale.