Défiscalisation : Pourquoi pas les FIP/FCPI ?

Une réduction d’impôt immédiate…
Les fonds commun de placement dans l’innovation (FCPI) ou les fonds d’investissement de proximité (FIP) sont des investissements financiers, sans garantie en capital, qui vous permettent de bénéficier d’une réduction d’impôt immédiate et d’un gain futur potentiel. Vous devez conserver les parts au moins 5 ans et la réduction d’impôt effective va dépendre du quota d’investissement dans les PME éligibles que le fonds promet d’atteindre.

… avec un taux de réduction provisoirement majoré (quoi que !).
On l'attendait depuis 3 ans, le voici : le taux de réduction pour investissement en FIP/FCPI est enfin porté à 25 % (contre 18 % jusqu’ici). Toutefois, ne vous « emballez » pas trop vite… en effet, la hausse du taux est en partie contrebalancée par le fait que la réduction ne se calcule désormais que sur la quote-part d’investissements éligibles dans le fonds.
Prenons un exemple, si vous choisissez un FCPI qui offre un quota d’investissements dans les PME éligibles de 88 %, alors le taux de réduction réel sera de 22 % (25 % x 88 %). Ainsi, si vous investissez 10 000 € dans ce fonds, vous obtiendrez une réduction d’impôt de 2 200 €.

Ce taux exceptionnel de 25 % ne s'appliquera que pour les investissements effectués avant le 31 décembre 2020. La réduction d’impôt se calcule dans la limite d’une souscription nette de 12 000 € pour une personne seule ou 24 000 € pour les couples mariés ou pacsés soumis à une imposition commune*.

Sachez que vous pouvez même bénéficier d’un taux de réduction de 30 % avec les FIP Corse et FIP Outre-mer avec le même mode de calcul.
Toutes ces réductions sont prises en compte dans le plafonnement global des niches fiscales.
* Notez que cette enveloppe de 12 000 € ou de 24 000 € est indépendante : vous pouvez souscrire jusqu’à 24 000 € de FCPI et jusqu’à 24 000 € de FIP ou encore jusqu’à 24 000 € de FIP Corse.