Les coffres forts sortent du placard

Vous détenez un coffre-fort ? A compter du 1er septembre 2020, votre coffre-fort sera déclaré à l’administration fiscale. C’est votre banque qui devra renseigner un fichier spécifique retraçant les ouvertures, les clôtures, les modifications des titulaires ou des simples mandataires de coffre-fort.

Lire la suite...

Assurance-vie : attention à la clause bénéficiaire « mes héritiers » !

Lorsque vous souscrivez un contrat d’assurance-vie, vous désignez dans la « clause bénéficiaire », les personnes à qui vous souhaitez transmettre les capitaux au jour de votre décès. Or, lorsque la clause bénéficiaire d’un contrat d’assurance-vie désigne « mes héritiers », elle peut porter à confusion.

Lire la suite...

Sous-location : tel est pris qui croyait prendre !

Pensez à vérifier de temps en temps que votre locataire ne sous-loue pas, sans votre autorisation, votre logement...

Lire la suite...

L’utilisation des SCPI dans vos stratégies patrimoniales

L’investissement en SCPI peut se faire de différentes manières selon vos objectifs. Tour d’horizon des principales stratégies patrimoniales que vous pouvez mettre en place.

Lire la suite...

jusqu’à 150 000 € sur un PEA classique

Sachez que vous pouvez verser jusqu’à 150 000 € sur un PEA classique et jusqu’à 225 000 € sur un PEA PMEETI.
En revanche, si vous détenez un PEA et un PEA PMEETI, il existe un plafond global : le cumul des versements effectués sur ces deux plans ne peut excéder 225 000 €.
Depuis peu, les jeunes majeurs rattachés au foyer fiscal de leurs parents, ont également le droit d’ouvrir un PEA, et celui-ci est plafonné à 20 000 €.

Covid-19 : Les conséquences patrimoniales du virus sur la vie quotidienne

Particulier-employeur et chômage partiel

Vous embauchez un employé à domicile (nourrice, aide-ménagère…) mais il n’effectue plus ses prestations pendant le confinement. Plusieurs options s’offrent à vous :

Lire la suite...

Covid-19 : Les conséquences patrimoniales du virus sur l'épargne salariale

Si un accord d‘intéressement et de participation a été mis en place dans votre entreprise, sachez que son versement peut être décalé cette année. En effet, en temps normal l’intéressement et la participation doivent vous être versés avant la fin du mois de mai dans la majorité des cas. Cependant, à titre exceptionnel et compte-tenu de la période critique que nous traversons, la date limite de versement de ces sommes est reportée au 31 décembre 2020. Ainsi, si vous comptiez percevoir directement ces sommes et ne pas les placer sur votre PEE, vous pourriez devoir patienter un peu.